top of page

Après 2 ans d'absence ... le retour sur les carrés de dressage !

La pandémie de coronavirus a provoqué de nombreuses annulations de concours, tout en limitant les déplacements ... Face à cela, pas de TDA de dressage de Jardy, pas de championnat de France à Lamotte, des championnats d'Europe en Hongrie très limités, ... Or ce sont habituellement les concours de dressage que je couvrais. Cela faisait donc depuis août 2019, et précisément la RLM d'Enora et Swyn aux championnats d'Europe de Stzegom que je n'avais pas été photographier des reprises de dressage. Soit quasi 2 ans. C'est long. Trop long. Il y avait donc urgence à remédier à cette impasse : c'est désormais chose faite, avec le déplacement du week-end passé à l'occasion du CDIP de Compiègne !


Lana Pinou Baumgürtel et le triple champion d'Europe Zinq Nadasq, pour l'Allemagne


C'était en effet l'occasion idéale de découvrir les nouvelles têtes d'affiche françaises et étrangères de la discipline. Pas loin de chez moi, avec un week-end qui s'annonçait ensoleillé, une possibilité d'accréditation, ... toutes les conditions étaient réunies pour passer un superbe week-end, et ce fut effectivement le cas !


Week-end très agréable, mais également très chargé ! Lever 4h30 le vendredi matin, pour être bien en place au début de la reprise équipe à 8h15, et qui s'est poursuivie le reste de la matinée. Aller, avec quelques tasses de café et la bonne humeur ambiante, ça c'est fait très facilement ! La reprise individuelle était quant à elle placée le samedi après-midi : les organisateurs, mon nombre d'heures de sommeil vous remercie, d'autant plus que la Libre du dimanche était de retour aux aurores 😂


Difficile de faire un bilan de concours en tant que photographe sans parler ... de photos ! Depuis plus de 2 ans sans prendre en photo la discipline, je ne savais pas forcément à quoi m'attendre niveau qualité de prise de vue. J'ai cependant été vite rassurée : le cadre et la carrière, en lisière de forêt, apportait beaucoup de charme (hum hum ... les cahutes blanches des stands de Lamotte, ne vous sentez pas trop visées ...). Par manque de photos récentes, je retravaillais régulièrement mes photos de dressage de 2019, et c'était souvent les mêmes remarques qui me venaient en tête : "elle n'est pas droite", "pourquoi tu as cadré aussi serré", "pourquoi tu n'as pas attendu le temps d'après ...". Et bien je ne saurais pas forcément expliquer comment, si ce n'est par l'entrainement autour des carrés de concours complets, mais je trouve ces problèmes résolus (en toute modestie 😅). J'ai eu peu de gros déchets, des allongements au trot pris au bon moment sans forcément faire une rafale, ... C'est très encourageant et motivant pour la suite, ça donne envie de faire encore mieux la prochaine fois !


Un exemple de rafale sur le trot moyen, à la TDA de Jardy d'avril 2019, ici avec Romane Ducrocq et Shamrock du Neuf Clos ...


... VS ce week-end, avec la mise en valeur de Carleo Go et son magnifique trot sous la selle de Julie Sofie Schmitz-Heinen, en une seule photo


NB : oui oui les 2 événements ont été pris avec du matériel très semblable : un objectif 70-200mm f2.8 (Tamron à Jardy, Nikkor à Compiègne) et la gamme intermédiaire de Nikon (D5500 et D5600).


Bon week-end également en terme de rencontres. Comment vous dire qu'au vu de l'importance de l'âge au niveau poney, et mon absence de 2 ans ... je ne connaissais plus grand monde dans les cavaliers ! Et c'était bien sympa, réaliser des interviews pour les reportages Poney As m'a permis (et m'a un peu forcé à dépasser ma nature timide) d'aborder les "petites jeunes" (comme si avec mes 19 ans j'étais "vieille" ... à l'échelle poney oui, mais bon 😂).


Blanche Carre Pistolet (Dazzling Kid d'Herbord) et Suzanne Camus (Oscar) en pleine discussion après leurs reprises équipe !


Je suppose que c'est également ici que je vous remercie pour vos retours positifs sur les articles ! C'est vrai que je suis contente de moi ; je pense que ce sont les articles les plus aboutis, ou parmi les plus aboutis, que j'ai rendu depuis que j'ai intégré l'équipe de Poney As en mars 2019. Complète dans mes notes, osant mes interviews, efficace dans les photos et le rendu ... je compte bien continuer sur cette lancée ! D'autant plus que c'est quelque chose qui a l'air de plaire ... Merci à tous, connaissances ou parfaits inconnus, qui m'ont envoyé des messages me félicitant, ça fait très chaud au coeur ❤️

Petit extrait Facebook de samedi soir : " C'est beau de voir qu'à l'heure des réseaux sociaux ou certains se contentent de publier seulement des résultats, vous faites un vrai travail journalistique. Des commentaires techniques mais accessibles à tous, du descriptif immersif.. Bravo pour votre travail qui en plus contribue à démocratiser une discipline peu reconnue en France..."


Under Cover Fast regarde déjà vers l'avenir ?



A l'heure où vous lirez ces lignes, je serai à Cabourg. En effet, après le complet, après le dressage ... place au CSO ! 1ère fois pour moi là bas, et je vous ferai bien sûr suivre un maximum de cette fin de semaine passionnante sur les réseaux sociaux 📲




Lien vers les articles Poney As pour l'aspect sportif :

Un petit album photo des coulisses des jeunes français a également été mis en ligne sur Facebook, à retrouver à cette adresse : https://www.facebook.com/media/set/?vanity=poneysas&set=a.4147427378651030

Lien vers le site de PSV, photographe officiel du concours : https://www.lamapix.com/php/pages/viewv3.php?code=FMGN836RAP


Posts récents

Voir tout

Comentários


  • Facebook
  • Instagram
bottom of page