top of page

Des championnats de France, enfin ?!

L'annonce, sortie peu après le 20 mai, avait fait du bruit. Des championnats de France auront bien lieu, après les nombreuses annulations dues au Covid ! Championnats de France réduits certes : seules les catégories As des trois disciplines olympiques étaient conviées aux festivités, organisées au Boulerie Jump du Mans pour l'occasion, plutôt qu'au parc équestre fédéral de Lamotte. Championnats de France malgré tout, qui ont assurément réjouit les participants et un beau week-end de sport !


Moins de participants, de terrain, ... le calendrier était lui aussi à réorganiser ! Les concurrents ont pu arriver à partir du mercredi midi, et les épreuves ont débuté dès le jeudi matin par l'As poney 2 de CSO. Le programme de ce premier jour était en revanche plus allégé pour les autres niveaux et les autres disciplines ... l'occasion idéale de faire une séance photo pour immortaliser de beaux souvenirs 😍. J'ai hésité avant d'en proposer, car ayant déjà été au Mans je n'avais pas vu beaucoup d'endroits calmes et boisés propices à une séance photo. Mais finalement j'ai bien fait de tenter, puisqu'en explorant un peu plus le Pôle qu'en juillet dernier, j'ai réussi à trouver des endroits relativement jolis et calmes (même si on a vu mieux, couplé à Photoshop ça fait le job !). C'était un vrai plaisir, et l'occasion se prêtait bien à voir des personnes que je n'avais jamais shooté, puisque pas dans ma zone de déplacement habituelle. C'est ce que je vous disais déjà dans mon article précédent (https://www.marinedeliephotographie.com/post/je-réponds-à-vos-questions-les-plus-fréquentes), mais là c'était particulièrement vrai 😜


Axelle Pottier et Udaipur Nordmann se sont prêtés au jeu de la séance photo ! J'ai volontairement mis la version avant Photoshop, avec la voiture donc, pour illustrer pleinement ce dont je parlais auparavant ...


Ensuite les choses sérieuses et sportives se sont progressivement mises en place : visite vétérinaire, acclimatation, première manche des Grand Prix de CSO As élite et As élite excellence, ... quel plaisir de revoir autant de sport en un même endroit, avec tous les cavaliers et poneys qui vont avec !


Valentin Gourmaux et Thamise de Thebergeais - CSO As poney élite excellence


Le dressage et le CCE faisait leur entrée en piste "officielle" le vendredi ; j'ai rarement passé autant de temps autour d'un seul carré de dressage ... tout comme j'ai rarement pris autant de plaisir autour d'un seul carré de dressage ! Indéniablement la motivation et le prestige d'un titre de champion de France n'ont pas été entamés par les aléas sanitaires 😛


Alors que les premiers jours s'étaient globalement déroulés au sec, les prévisions pouvaient sembler alarmiste pour le samedi, notamment le matin ... Si les dresseurs ont malgré tout été bien humidifiés, je dois dire que pour les photos, ce fut maitrisable. Il ne pleuvait pas trop fort (forcément, après avoir vécu les orages de Pompadour, on relativise ...), et surtout le carré de dressage était bordé sur le petit côté par une buvette. Invention divine déjà, de base, mais encore plus quand on peut transformer les parasols en parapluies. C'est donc une Marine au sec, avec un café, qui pouvait admirer et photographier le grand prix de dressage 😂. Donc maintenant soit il fait beau, soit je m'installe ma buvette perso en bord de piste 😝.


Laure Billy Beauté et Robinson sortent de leur reprise


Heureusement, nos prières ont du être entendues pour la suite de la journée, moins humide. Elément essentiel notamment pour le cross, à partir de 13h, qui s'est déroulé à peu près au sec. Parfait, on allait pouvoir admirer du grand spectacle tout l'après-midi ! Première fois que j'allais sur ce tout nouveau cross, construit pendant l'hiver. Et bien j'ai beaucoup aimé ! On peut voir (et avoir en photo) pas mal d'obstacles en une seule position, c'est assez vert, ... et on ne peut pas dire que le terrain en lui-même ait quelque chose à envier à celui utiliser lors des championnats à Lamotte, loin de là, tellement ce dernier peut être régulièrement critiqué.


Carole Cidji Chagouri Koning et Coccinelle de la Rive, sur le cross massif mais plutôt bien réussi par les couples en lice dans le Grand Prix


Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin et le dernier jour, le dimanche, finit par arriver. On aurait souhaité que cette alternance de joie, de belles performances sportives, de sourire, d'apéros ... ne s'arrête jamais, mais si, il faut bien conclure les championnats, octroyer les médailles et rentrer chez soi. En tout cas, superbes furent les conclusions de ces championnats ! Entre Gaétane et son championnat parfait, l'hippique décisif du complet (en Grand Prix comme en As Poney 1), le duel entre Anna et Jeanne jusqu'aux derniers obstacles, ... dur de dire lequel fut le plus palpitant et le plus passionnant 🤩. Sacrés médaillés en tout cas, qui remplacent dignement en tant que champions de France en titre ceux ayant tenu ce titre trèèèès longtemps : Ilona, Lisa et Enora.


Jeanne Hirel et Vedouz de Nestin sont les nouveaux champions de France As poney élite excellence de CSO !


Et si pour finir cet article sur une note positive, on prenait déjà rendez-vous dans un an, pour un article ... sur Lamotte 2022 ! Ignorons le proverbe "jamais 2 sans 3" : on va bien finir par en venir à bout de cette fichue épidémie ...



Articles Poney As pour l'aspect sportif :


35 vues0 commentaire

Comments


  • Facebook
  • Instagram
bottom of page