top of page

On ne s'arrête plus ! Retour sur la première édition du Cabourg Classic

Jardy, Compiègne, et maintenant Cabourg ... la reprise des concours ouverts aux amateurs et plus ou moins au public n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde !

Bon, dans ce cas là, c'est un peu plus particulier. Début mai, j'ai été contacté en message privé sur Instagram par l'équipe de Grand Prix Events pour couvrir l'événement en tant que photographe, pour leur compte, en mettant en valeur l'ambiance, les partenaires, ... N'exagérons pas non plus : j'avais bien repéré ce concours, notamment son CSIP couplé à l'officiel jeunes et qui promettait donc du beau monde. Puisque je songeais déjà fortement à y aller pour moi même et pour Poney As, pourquoi ne pas élargir la mission ?

Quelques jours plus tard, tout était validé, de mon côté, du côté de Grand Prix, ... il n'y avait plus qu'à !


Très belle transformation d'une partie de l'hippodrome de Cabourg par les équipes de Grand Prix. De quoi passer un très bon week-end !


Départ de Paris par le train le dimanche midi, après une course effrénée au retour de Compiègne. Arrivée en Vendée le dimanche soir. Repos de 48h dans ma maison d'enfance, en ayant au passage emmener et déposer mon chien (il n'était pas question qu'elle reste à Paris, ni qu'elle m'accompagne à Cabourg alors que j'allais être concentrée sur tout sauf sur elle pendant plusieurs jours). Départ en voiture le mercredi midi, direction la Normandie. Premier long voyage seule en voiture ; comment vous dire que ma mère n'était pas des plus tranquille avec moi dans SA voiture, mais bon avec les deux chiennes elle avait d'autres chats à fouetter 😈. Arrivée le mercredi soir à l'hippodrome de Cabourg. Première impression : c'est trooop booooo 😍. Quasiment tout était déjà prêt, la piste déjà montée pour le lendemain, un beau soleil déclinant, ... Premières rencontres avec l'organisation Grand Prix, les autres bénévoles, repas, et direction le super gîte (mis à part les petites routes normandes de nuit, où on a bien cru vivre le début d'un film d'horreur).


Le retour du public en concours ... qu'est-ce que ça fait du bien ! On avait oublié ce que c'était que d'avoir une vraie ambiance



"Dormez bien" qu'ils disaient. Je les ai écouté. Mais visiblement c'était quand même pas assez 😂😭. 4 journées avec des levers aux alentours de 6h, 4 journées avec des couchers aux alentours de 23h, 4 journées de 8h à 20h sans pause, ... doux jésus !

C'était très intense, mais comme l'ambiance était super, le beau sport au rendez-vous, le bilan est trèèèès largement positif. Comme on se disait entre nous, "les journées sont longues mais on est déjà le dernier soir".

En tant que photographe pour l'organisateur Grand Prix, l'objectif n'était pas de prendre beaucoup de photos sportives, mais de faire ressortir l'ambiance pour alimenter les réseaux sociaux, valoriser les partenaires de l'événement pour les remercier, préparer les futures plaquettes de promotion, ... On enchainait donc prises de vue, retouches et transmission. Entre problèmes de Wetransfer, de courant et de réseau, ce n'était pas toujours simple, mais tous les fichiers sont (normalement) bien arrivés à destination ! Moi qui suit habituellement très concentrée sur ce qu'il se passe sur la piste pour écrire mes articles sur Poney As, c'était agréable de faire aussi autre chose, notamment pour tout ce qui était sortie de piste et émotions au paddock.

C'était d'autant plus agréable que les résultats et les marseillaises ont été au rendez-vous, notamment dans la Coupe des Nations Jeunes Cavaliers ou lors du spectacle final du Grand Prix 3*.


🇫🇷❤️🇫🇷


Cela ne veut cependant pas dire que j'ai abandonné mon milieu naturel : le terrain poney 😛. Dès le début j'avais annoncé que je souhaitais écrire un article pour Poney As en plus de ma couverture pour Grand Prix. Tout le monde étant au courant et d'accord avec ça, c'est donc ce qui c'est fait, notamment le dimanche midi pour le grand prix à 1m30. Après le complet, le dressage, me revoilà avec du stock de CSO poney ! Et pas n'importe quel stock : beaucoup de couples de l'équipe de France avaient répondu présents et ont montré de très bonnes choses. Mention spéciale évidemment pour Anna Szarewski et Vaughann de Vuzit, vainqueurs de l'épreuve phare du dimanche avec la manière.


Anna et Vaughann, évidemment ?



Le dimanche soir, directement après la fin des épreuves, c'est les yeux pleins de fatigue mais un sourire bien ancré sur mon visage (et caché par le masque 😒 ...) que je suis repartie de Cabourg, direction la Vendée pour récupérer mes affaires.

Il vous faut une conclusion ? Bon alors je vais vous la faire ... C'était un super week-end, malgré la pluie notamment du vendredi matin nous avons été globalement épargnés par la météo normande, les chevaux, poneys et leurs cavaliers nous ont offert un spectacle magnifique, je suis contente de mes photos, ... Le rythme était intense mais c'était une expérience tellement intéressante et je pense unique que ça valait clairement la peine d'être vécu ! Une nouvelle expérience de ce type n'est pour le moment pas prévu, mais pas par déception (au contraire !), simplement parce que les dates des prochains événements Grand Prix ne concordent pas avec mon agenda personnel.


Equipe de choc de bénévoles ! Je vous laisse jouer à "Où est Charlie" pour me trouver 😛

Je suppose que c'est également ici que je dédicace la mention spéciale à Nicolas (qui a d'ailleurs pris cette photo), collègue photographe et partenaire de course entre les remises des prix ! On n'était pas trop de 2, et puis plus on est de fous plus on rit !


Agenda personnel justement ... ce week-end un peu plus de repos est au programme (je reste autour de Paris, c'est déjà pas mal en ce moment 😅 vous me pardonnerez de ne pas m'en aller en Allemagne, que ce soit pour le CSIO d'Hagen ou le CCIP**). Repos avant le prochain grand concours, et pas des moindres ... la TDA de concours complet au Haras de Pompadour 🤩. Depuis des années que je souhaite y aller ! C'était quasiment fait l'année dernière, jusqu'à ce que le coronavirus change nos plans moins de 24h avant le départ ... allez, pas de blague hein !!




Les photos réalisées lors de ce week-end l'ont été pour Grand Prix ou pour Poney As dans le cadre des épreuves poneys. Pour des raisons de non concurrence avec l'officiel, leur diffusion est strictement limitée aux besoins de la presse. Aucune photo supplémentaire n'a donc vocation à être envoyée.


Commentaires


  • Facebook
  • Instagram
bottom of page