top of page

Une journée dans ma peau de photographe 📸

Derrière les stories, les posts instagram, les envois de photos, ... se cache des journées bien remplies ! Pour en savoir plus, passons quelques heures ensemble ...


📸 Journée séance photo

7h : c'est parti pour une nouvelle journée ! Préparation rapide, petit tour à pied avec mon chien, plus ou moins long selon le programme de la journée, puis petit-déjeuner. Les affaires ont normalement été préparées la veille, notamment pour l'appareil photo (indispensable pour le chargement).


8h : départ pour le lieu de la séance. Il faut souvent compter une heure, sinon plus, de trajet. En région parisienne, ça se fait en transports en commun (j'en profite souvent pour avancer sur la production de contenu type reels, faire des stories propres ...), en Vendée et aux alentours en voiture.


9h30 : arrivée sur place, il est temps de passer aux choses sérieuses 😝 les modèles sont prêts, les repérages ont été faits, ... il ne reste plus qu'à se faire plaisir, laisser faire le naturel et la magie de la photographie opérer ! En fonction de la formule sélectionnée, nous prenons plus ou moins notre temps, explorons différents lieux ...


13h : retour à la maison, après la séance et le trajet retour. Si celui-ci c'est fait en transports en commun, j'ai du commencer à rentrer les photos, les trier, ... Sinon, je le fais après avoir mangé un petit quelque chose. Ensuite, en fonction de la charge de travail, je m'attelle à la préparation de la galerie du matin, ou je retouche des séances photos précédentes.


17h : petite pause d'ordinateur autour d'un café, éventuellement une petite promenade à pied, quelques taches ménagères, ... il faut aussi préparer les posts Instagram, les avants/après, ... puis je reprends vers 18h, pour environ deux heures de travail. C'est souvent à ce moment là que je me "débarrasse" des aspects administratifs 😉


21h : après un bon repas, une petite pause à scroller sur les réseaux sociaux, je retourne à mes retouches pour environ une heure, avant d'aller dormir, pour mieux recommencer le lendemain 😚


Bien sûr, tout ceci peut être emmener à changer en fonction des envies de chaque personne, des caractéristiques de chaque séance photo ... pour une séance au lever du soleil, il faut tout avancer de 3h. Pour une séance au coucher du soleil, on peut inverser l'ordre des activités entre le matin et l'après-midi.



Beaucoup de travail donc, mais quel plaisir de voir vos sourires 😍



📸 Journée concours


Avant de partir, on répète la même chose, mais plus tôt en général 🤪 soit le concours est proche de chez moi, et donc je fais les allers-retours, soit je dors sur place lorsqu'il se déroule sur plusieurs jours. Je me lève la plupart du temps aux alentours de 6 ou 7 heures, parfois plus tôt (le record est pour le moment à 3h du matin, le moment où vous ne savez pas s'il est tard ou tôt).


10h30 : le concours commence à battre son plein. Je ne me déplace quasiment que sur les concours poneys, internationaux ou TDA. N'ayant besoin de couvrir que les grosses épreuves pour Poney As, et celles-ci ne commençant que rarement à 8h, j'ai souvent plus de temps le matin qu'à partir du midi pour trainer, voir mes amies, ... C'est également souvent une belle occasion pour réaliser des séances photos posées sur le site du concours, en fonction des disponibilités des cavaliers.

En revanche, quand c'est le rush, c'est le rush ! S'il y a plusieurs pistes, il est possible de devoir couvrir plusieurs épreuves "en même temps" (comme par exemple au BIP, à Lamotte, ...). Pendant les épreuves, il faut que je prenne des photos, des notes pour écrire des articles complets ... et que je profite 😝.


16h : sauf grosses échéances, les principales épreuves sont courues. Il est alors temps de se poser (plus ou moins au sec, plus ou moins au chaud, avec plus ou moins de connexion internet) pour rentrer les photos, rédiger l'article puis l'envoyer, ainsi que retoucher et envoyer les quelques photos d'illustration. Dans quelques minutes, il faudra relayer la promotion sur les réseaux sociaux. La journée se termine souvent par une bonne douche, un repas mérité et une bonne nuit de sommeil, surtout si la compétition continue le lendemain ou s'il faut enchainer sur une séance photo le lendemain matin.




Vous vous êtes bien sûr rendu compte que ceci n'est pas le programme d'un photographe officiel. Vous doublez la plage horaire (au minimum), vous rajoutez les inévitables coups de soleil ou chaussettes trempées, la course entre le stand et la piste, ... et vous aurez peut être une vague idée de ce qu'ils font pour vous créer des souvenirs mémorables. Rien de mieux alors que de les remercier en passant au stand commander quelques photos 😉


Comme vous pouvez vous en rendre compte, il ne faut pas compter ses heures, c'est vraiment un métier passion. Il faut supporter de passer de nombreuses heures devant l'ordinateur, au moins autant que dehors avec l'appareil photo et les chevaux. En plus d'être capable de faire de belles photos, il faut également ne pas avoir peur de tout ce qui est relation client, être à l'aise avec pas mal de logiciels de création de contenus, ... De mon point de vue personnel, c'est une expérience qui me fait beaucoup grandir, puisque je suis ma propre "boss", mais aussi la seule responsable. Je dois donc me gérer tout seule, jongler entre les études, la photographie, l'équitation, ... mais c'est très formateur !


N'hésitez pas à me poser vos questions en commentaire. S'il y en a beaucoup, je ferai peut être un article spécial ou je complèterai ma précédente FAQ 😋.




Yorumlar


  • Facebook
  • Instagram
bottom of page